Oh Snap!

Please turnoff your ad blocking mode for viewing your site content

img

Qu’est-ce qu’un arbre palissé ?

/
Promo
Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec horloge et Alexa, Blanc
  • Découvrez Echo Dot avec horloge, notre enceinte...
  • Idéal pour votre table de chevet : consultez l'heure,...
  • Prête à rendre service : demandez à Alexa de...

Face à une urbanisation de plus en plus intense, il est devenu difficile pour bon nombre de passionnés de jardinage d’avoir suffisamment d’espace pour jardiner. En effet, la tendance des nouvelles habitations construites en ville est souvent d’y inclure un petit jardin, principalement occupé par la terrasse. Et si cela peut décourager les moins téméraires d’entre nous à faire un potager ou faire pousser des plantes, il existe pourtant des alternatives pour se faire plaisir, même dans de petits espaces. Parmi les nombreuses solutions, nous allons évoquer aujourd’hui celle de l’arbre fruitier palissé.

Définition d’un arbre palissé

Les arbres ont la grande faculté de savoir s’adapter à leur environnement. À l’image des troncs, qui lorsqu’ils sont confrontés à une contrainte physique, peuvent la contourner. Cette sorte de « flexibilité », les humains l’ont bien compris et ont su en tirer profit pour utiliser cette capacité à des fins d’esthétique. Également appelé espalier, le palissage des arbres est une méthode consistant à guider les branches le long de fils de fer. Le but est de parvenir à faire prendre une forme spécifique à l’arbre, déterminée au préalable. Ce type de jardinage demande quelques connaissances pour parvenir à allier équitablement esthétique et pérennité de l’arbre.

Les arbres palissés sont communs dans les jardins publics ou dans les grands espaces verts en France. Il peut néanmoins se retrouver chez des particulier soucieux du style de leur jardin. Contre une palissade, le long d’une allée ou encore près d’un potager, l’arbre palissé est parfait pour délimiter une zone spécifique d’un jardin.

Un arbre palissé peut aussi être fruitier. Poirier, cognassier, pommier, vigne ou encore abricotier, il est tout à fait possible d’en tirer une production de fruits.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text